Valorisation de nouvelles variétés de fruits à pépins adaptées aux terroirs wallons pour une arboriculture de qualité
18 avril 2016 Marc LATEUR
Developpement Amélioration des plantes Phytopathologie Production végétale Amélioration (végétale) u2 article

Contexte

Depuis quelques années en Europe et dans le monde, nous assistons à une surproduction structurelle et à un renouvellement de l’assortiment de variétés de pommes. Cette tendance s’observe également en Belgique. Pour la saison 2003, le marché de la pomme était constitué principalement de six variétés. Mais la variété ‘Jonagold’ et ses mutants fournissent 74% de la production totale. En poire, La production est dominée par la variété ‘Conférence’ pour 87% du marché. Si la poire reste rentable, le marché de la ‘Jonagold’ et de ses mutants est depuis quelques années, en pleine crise financière. Un renouvellement variétal s’impose de plus en plus. Les variétés de pommiers et de poiriers cultivées commercialement ont été sélectionnées pour leur productivité, leur aspect, leur goût, leur aptitude à la conservation et au transport, ainsi que pour leur adaptation à la culture intensive. Par contre, elles sont quasiment toutes extrêmement sensibles aux maladies et le plus souvent, à la tavelure. Conséquence directe de cette sensibilité aux maladies, la culture commerciale de fruits à pépins exige une protection phytosanitaire des plus intensives. En matière de développement de techniques culturales plus respectueuses de l'environnement, il est possible de réduire substantiellement le nombre de traitements acaricides et dans une moindre mesure, les traitements insecticides. Par contre, le nombre de traitements fongicides peut difficilement être réduit tant que les variétés cultivées présentent une telle sensibilité aux maladies.

Objectifs

Le projet vise à la création de nouvelles variétés commerciales de pommes destinées à renouveler et à diversifier le marché belge notamment en utilisant les ressources génétiques fruitières de notre collection. L’introduction de nouvelles variétés de fruits à pépins, issues du programme d’amélioration du CRA-W, adaptées à nos conditions de cultures et plus tolérantes aux pathogènes, nécessite au préalable une évaluation de leurs qualités gustatives et agronomiques par rapport aux variétés arrivant sur le marché. Cela implique la création d’un réseau d’expérimentation en Wallonie pour la comparaison objective de toutes ces nouvelles variétés. Cette démarche de service public offre une alternative à la tendance actuelle de privatisation à outrance du renouvellement variétal par la création de clubs.

Description des tâches

1. Création de nouvelles variétés commerciales de pommes pour renouveler l'assortiment actuel Différents caractères variétaux extrêmement intéressants peuvent être combinés par croisements. Les croisements impliquent des géniteurs issus de nos collections et des variétés commerciales intéressantes. La tolérance à la tavelure, au chancre ainsi qu’à l’oïdium sont des caractères que nous ciblons dans notre sélection afin de les introduire in fine dans des variétés commerciales de haute qualité gustative. 2. Développement en Wallonie d'un réseau d'expérimentation pour de nouvelles variétés de pommes et de poires Ce premier réseau a pour but d’évaluer les nouvelles obtentions de pommes issues du programme d’amélioration de Gembloux. En feront également partie des variétés provenant de sélectionneurs belges et étrangers, potentiellement intéressantes pour la Wallonie. L’ensemble de ces variétés seront évaluées en parcelles expérimentales dites de stade « A ». Elles seront conduites selon le mode de production « intégrée » mais aussi selon un mode de production à très faibles intrants (6 arbres/ variété/ mode de production). L’objectif de cette expérimentation est d’effectuer un premier tri de ces variétés en conditions semi-professionnelles et d’évaluer leur adaptation aux diverses localisations. Ultérieurement, un deuxième réseau impliquant les Centres d’Essais et des arboriculteurs, visera à la mise en place de parcelles d’essai dites de stade « B » (50 à 100 arbres/variété) avec le matériel sélectionné le plus prometteur afin d’étudier et de comparer certains aspects phytotechniques. 3. Recherche de stratégies de protection des droits d’obtentions pour la commercialisation des nouvelles variétés L’ensemble des partenaires du projet ainsi que des représentants de tous les maillons du secteur, auront pour tâche de définir la stratégie la plus adéquate pour valoriser commercialement ces variétés, ce qui contribuera au développement d’une arboriculture wallonne innovante et de qualité.

Pollinisation manuelle de fleurs

Pollinisation manuelle de fleurs

RĂ©sultats attendus

La réalisation du projet étalée sur une période de 6 à 8 ans devra fournir aux arboriculteurs des variétés commerciales originales, de haute qualité gustative et présentant une résistance durable aux maladies. A l’issue du projet, des informations objectives sur le comportement des nouvelles variétés de fruits à pépins seront disponibles pour la production en région wallonne. Les variétés issues du CRA-W seront diffusées à l’ensemble de la profession et cette distribution sera optimalisée par la profession elle-même.

Coordinateur (CRA-W)

Equipe impliquée

Partenaires

Centre Fruitier Wallon (CEF)

Profruit A.S.B.L.

CRA-W