De la production à la consommation locales de produits animaux

17 ème carrefour des Productions animales Les « Teikei », les « CSA » (Community-Supported Agriculture), le « Slow Food », les « London Farmer's markets », le « 100-Mile Diet », les « AMAP » (Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne), les « PVC » (Points de Vente Collectifs) sont autant d'initiatives qui promeuvent la consommation de produits locaux...

Les  «  Teikei  »,  les  «  CSA  »  (Community-Supported  Agriculture), le  «  Slow  Food  »,  les  « London  Farmer's  markets  »,  le  « 100-Mile Diet »,  les « AMAP » (Associations pour le Maintien d'une  
Agriculture Paysanne), les « PVC » (Points de Vente Collectifs) sont  autant  d'initiatives  qui  promeuvent  la  consommation  de produits  locaux. Le  terme «  locavores », signe de  l'engouement
de  certains  consommateurs  privilégiant  l'achat  de  produits   locaux, est né en 2005, a  fait son entrée dans  le New Oxford American Dictionary et a été élu mot de l'année en 2007. 

La  consommation  alimentaire  locale  concerne  majoritairement la  consommation  de  produits  conçus  et  transformés  dans un  espace  géographique  restreint.  L'idée  sous-jacente  est
que  le  produit  doit  être  consommé  le  plus  près  possible  de son  lieu  de  production  et  que  les  liens  entre  producteurs  et   consommateurs  doivent  être  facilités.  Les  produits  du terroir  mettent  l'accent  sur  l'histoire  de  l'entreprise,  l'origine  de  la matière  première  ou  celle  du  savoir-faire.  Les labels AOP/IGP garantissent que toutes les étapes du processus de production et de transformation sont réalisées dans la zone géographique en question et que les caractéristiques du produit sont  essentiellement  liées  à  cette  zone  géographique  particulière.
Par ailleurs, la consommation locale est souvent associée à une forme de distribution, à savoir le circuit court, présenté comme une alternative à la grande distribution. Toutefois, la consommation locale concerne également des circuits  longs : circuits de distribution  conventionnels  y  compris  la  grande  distribution,  vente par des groupements de producteurs, vente en paniers/tournée, vente en marchés et même vente par automates commerciaux en libre service (A. Merle et col.).
Six  motivations  principales  poussent  les  consommateurs  à  acheter  local  :  fonctionnelle,  physique,  éthique,  écologique, financière ou sociale.
S'agissant  de  consommation  locale  de  produits  animaux,  la  production  locale  d'un  maximum  de  fourrages,  d'aliments concentrés et de co-produits pour nourrir les animaux doit être envisagée. Quels  aliments  pour  quels  animaux  pouvons-nous produire  en  Région  wallonne  compte  tenu  de  la  concurrence homme-animal pour certains aliments, voire aussi de celle liée à la production d'agro-carburants ?
Les  différents  exposés  aborderont  ces  questions  en  évoquant quelques  clés  du  succès,  les  contraintes,  les  causes  d'échec également. Si consommer et produire  localement n'est pas  la
solution unique et miracle pour sauver notre agriculture de  la crise, des pistes nouvelles peuvent s'ouvrir pour celles et ceux qui veulent travailler ensemble.

Introduction

par D. Stilmant, CRA-W

 

Local food consumption and production: cultural and institutional barriers

par Erik Mathijs, Department of Earth and Environmental Sciences, University of Leuven - ppt

 

Consommation locale de produits animaux : que produire localement avec nos propres ressources végétales ?

par Y. Beckers, B. Bodson, F. Vancutsem, Ch. Cartrysse, E. Froidmont et V. Decruyenaere - ppt

Gembloux Agro-Bio Tech, Université de liège, APPO asbl, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège, Centre wallon de Recherches agronomiques

 

AOP/IGP en viande et produits de viande - Intérêts, difficultés et perspectives

par Sindic Marianne et Guisset Julie, Cellule d'appui Indications géographiques,  Laboratoire  Qualité et Sécurité des Produits Agroalimentaires, Université de Liège - Gembloux Agro-Bio Tech - ppt

 

Evaluation des systèmes de productions bovins à l'échelle « locale » et « globale » par analyse de cycle de vie : quelques enseignements et limites

par M. Mathot, A. Loriers, D. Stilmant, CRA-W - Centre wallon de Recherches agronomiques - ppt

 

« La commercialisation de produits de terroirs » une expérience en cours chez Carrefour Belgium - ppt

par P. Léglise, Directeur Qualité, Développement Durable et des produits de marques de CARREFOUR et M. Van Bergen, 1er Attaché, Province de Liège, Agriculture, Directeur CPL - PROMOGEST asbl

 

HERVE SOCIETE : producteur local à l'échelle nationale

par Jean-Marc CABAY, administrateur délégué de la fromagerie HERVE SOCIETE - ppt

 

Lorsqu'une filière s'identifie à son territoire : que nous apprend l'expérience du « Bœuf des prairies gaumaises »

par Pierre Stassart, Chef de Travaux, Unité SEED, ULg , Campus d'Arlon et Didier Stilmant, Responsable du Département Productions et Filières et Responsable Recherches et Développement au sein de l'Unité Systèmes agraires, Territoires et Technologies de l'Information,  CRA-W - ppt

Présentation des posters

Partagez cet article