Implantation de cultures de légumes après prairie permanente

Implantation de cultures de légumes après prairie permanente

Risques environnementaux et intérêts agronomiques

Quatre situations néo-maraîchères implantées sur d’anciennes prairies permanentes (une prairie de fauche et trois prairies pâturées) ont été suivies au cours des saisons culturales 2016-2017.

Les objectifs de l’étude étaient (1) d’estimer la quantité d’N minéral produite par la prairie au cours des deux premières années suivant sa destruction et (2) d’évaluer les risques de lixiviation de nitrates en fonction des cultures de légumes implantées au cours des deux premières saisons culturales.

Retrouvez un résumé de cette recherche dans la fiche résultats présentée lors de l'événement Hortifolies.

Ainsi que le feuillet "Culture maraîchère après destruction de prairie permanente - Rappel de la législation & bonnes pratiques agronomiques".

 

Contacts : Bernard Godden, Brieuc Hardy

 

Partagez cet article